Αναγνώστες

Δευτέρα, 14 Απριλίου 2008

MARE NOSTRUM


Ioanna Dinou
prof de FLE
adjointe du 4eme College de Nea Smyrne
responsable du club ecologie

Nice Assises 2005

La mer Méditerranée et son littoral sont à la fois, une source de richesse particulièrement importante et le siège d’un développement urbain et socio-économique : la pêche et l’aquaculture constituent des activités économiques, on peut pomper du pétrole par les gisements qui se trouvent à son sous-sol .De l’eau salée après son évaporation on prend le sel et on a la possibilité de mettre en valeur l’énergie qui se cache aux vagues, en produisant de l’électricité. Dès l’Antiquité et à nos jours bien sur la mer a été utilisée comme voie des transports pour les gens et pour les marchandises.
Activités portuaires, industrielles, extractives, tourisme balnéaire et nautique s’animent autour de cette Mer.
Cette mer qui est pratiquement fermée , n’ayant que 32 km de large au détroit de Gibraltar et 60 m au Canal de Suez .Le cycle de l’eau en Méditerranée est de 90 ans .Pourtant ,sa profondeur moyenne est de l’ordre de 1650 m ,avec un maximum de 4500 m au sud de Péloponnèse .
Etrange mer que cette Méditerranée qui collectionne tous les paradoxes .Elle n’est certes pas comme les autres :pas de marées importantes,pas de rouleaux ni de vagues déferlantes mais souvent les marins rencontrent une mer déchaînée qui peut être très dangereuse. En raison des très longues saisons sèches estivales, elle évapore plus de deux fois la quantité d’eau qu’elle reçoit par voie fluviale .Si l’océan ne compensait pas ses pertes ,par un courant de surface pénétrant à Gibraltar ,elle serait complètement à sec.
La Méditerranée est donc un lac immense où l’eau s’agite en surface. Sur ses côtes appartenant à un record des Etats souverains habitent en permanence 125 millions d’habitants chiffre gonflé chaque été par un flot des touristes …tous envoient à la mer leurs déchets et leurs eaux usées ,dont 10% à peine passent à travers un système d’épuration .
Or, malgré cette pollution massive ,la Méditerranée reste bleue et la plupart des plages pratiquables .En plus ce bassin littoral contient une large diversité de sociétés ,de nationalités,de langues et trois religions souveraines.C’est la Mer de l’olivier et du pin ,des vignobles et du dattier ,de la flotte marine et des navires de guerre ,de grandes villes touristiques et de pauvres villages continentaux.
Avec le traité de Barcelone en 1995 ,la Méditerranée acquit pour la première fois ,après la conquête romaine une couverture politique unitaire .Que va changer dans les décennies à venir quand les marchandises et les gens circuleront librement d’un bout à l’autre de la mer,quand en 2010 La zone méditrranéenne du libre commerce va devenir une réalité ?En effet la Méditerranée n’a jamais été un fossé qui séparait le nord du sud ,l’est de l’ouest :ces pays n’ont jamais cessé d’échanger des marchandises et des idées et de s’influencer mutuellement.
On ne peut pas éviter de se demander que va apporter le développement économique croissant et accéléré à la civilisation culturelle ,le caractere et la façon de vie des habitants ,les traditions ,les mœurs et les coutumes.Et l’essentiel :que va devenir le paysage méditerranéen si connu et bien aimé de nous tous ?La plupart d’entre nous voudrait bien le préserver et en sont optimistes :le développement économique offrira les moyens aux habitants de la Méditerranée de sauver la nature et de protéger l’environnement.En revanche il y en a ceux qui craignent que ça va tarder d’arriver et quand il arrivera il n’y aurait plus rien de remarquable à preserver .Qui a raison ?
A travers cette étude on a constaté qu’il y a plusieurs manières de voir la Méditerranée :d’abord c’est celle de Fernand Braudel fameux historien français :un peuple à mille visages comprenant la lingua franca et échangeant marchandises et idées .Au contre-pied on rencontre celle de Samuel Huntington un américain qui la considère comme une mer traversée par trois grandes fentes tout au long desquelles se battent violemment trois civilisations ennemis :la civilisation occidentale ,celle de l’Islam et enfin celle de l’orient orthodoxe. Il reste la Méditerranée de ceux qui la conçoivent comme une Zone des Libres Echanges qui ouvrirait au commerce européen une région de 200 millions de consommateurs .Pour ne pas aggraver les problèmes environnementales il a été créé en 1997 le programme S MAP pour la protection de l’environnement des pays méditerranéens .Les problèmes les plus graves sont la gestion des eaux et des déchets ,la gestion des cotes la lutte contre la désertification et l’intervention aux endroits sensibles(hot spots) qui présentent une pollution augmentée et la biodiversité est en danger.
Dans cet article les élèves du club écologie grec vont vous exposer leurs résultats concernant la pollution maritime









QUE DEVIENNENT LES HYDROCARBURES DEVERSES ?

Il s’agit d’une série de changements graduels dans les propriétés des hydrocarbures causés par des processus physiques , chimiques et biologiques.

 Etalement
Comme les hydrocarbures sont plus légers que l’eau , ils forment une nappe à la surface de celle-ci.La nappe s’étale à cause de la force de gravité .L’étalement diminue avec le temps.
 Dissolution
Seule une très faible proportion des hydrocarbures peut ainsi se dissoudre.
 Sédimentation
La force de gravité entraîne une petite partie des hydrocarbures au fond de l’eau.
 Mouvement
Une nappe se déplace sous l’effet des courants, de la marée et du vent.
 Biodégradation
De nombreuses espèces de bactéries, de champignons et de levures présentes dans la mer se nourrissent des hydrocarbures.Ceux-ci consommés par ces microorganismes peuvent etre partiellement ou complétement métabolisés en dioxyde de carbone et en eau.
 Evaporation
Une partie des hydrocarbures s’échappe dans l’atmosphère. Les hydrocarbures légers s’évaporent rapidement et jusqu'à 100% de leur volume tandis que certains hydrocarbures lourds ne s’évaporent que très peu (moins de 5%).
 Dispersion
Sous l’effet des vagues les hydrocarbures déversés se distribuent naturellement dans les couches supérieures de l’eau en formant de petites gouttelettes.
 Oxydation
Il s’agit de l’altération superficielle des hydrocarbures cause par le soleil. C’est un processus lent qui est responsable pour la formation les petites boules de pétrole qu’on rencontre sur les plages.
 Emulsification
Processus par lequel deux liquides se combinent ,l’un en suspension dans l’autre.Dans le cas d’hydrocarbures ,l’émulsion peut-être du type huile dans l’eau ou eau dans l’huile.Celles-ci sont très stables et peuvent persister pour de longues périodes après un déversement.
Elles sont les plus courantes ;leur couleur est brun-rouge et elles ont une consistance graisseuse.On les appelle parfois « mousse au chocolat ».



Pour les rejets de dégazages (résidus de fuel et d’huiles) ,l’évolution est moins connue .Nous savons que les huiles de synthèse utilisés sont non dégradables par définition !Elles ont un impact dramatique sur le milieu naturel,particulièrement sur la faune marine : Certains métaux lourds,agents toxiques et cancérigènes,comme la dioxine ,viennent s’accumuler au fil de la chaîne alimentaire .Le danger concerne aussi les espèces marines.





SOLUTIONS ENVISAGEES POUR LUTTER CONTRE LA POLLUTION MARITIME

 La convention MARPOL 73/78 Dans le cadre de cette convention , la Mer Méditerranée est classée zone spéciale et tout rejet,de quelque nature que se soit(ordures ménagères ,hydrocarbures) est interdit.
 Les obligations des Etats
 L’indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures
 La réglementation définitive de la question des épaves dangereuses
 Construction des installations suffisantes pour accueillir les eaux de ballast et les déchets pas seulement pour les grandes navires,les pétroliers mais aussi pour les bateaux de pêche et les yachts de luxe . Une harmonisation avec les mesures prises par l’Union Européenne (Instruction 2000/59) est nécessaire pour l’ensemble des pays riverains de la Méditerranée.
 Des mesures préventifs mais aussi d’intervention efficace en cas d’accident et de danger de pollution
 Contrôle et surveillance pendant le transport et le chargement et déchargement des produits pétroliers.
 Surveillance et détection des navires par satellite de tous les bateaux qui traversent la Méditerranée et création d’une « liste noire » pour ceux qui polluent .
 Interdiction complète des dissolvants ou dispersants et des produits de lavage chimiques notamment aux endroits sensibles écologiquement.
 Des lois plus sévères concernant la prévention et la punition des provocants des pollutions de la mer visant à sa protection.
 Publication de toutes les études faites sur les consequences environnementales après toute pollution due aux hydrocarbures.
 Adoption de la principe de la responsabilité illimitée du pollueur visant à la rétablissement des dégâts à l’environnement et aux activités sociales de la région touchée .


QUELLE SERA LA REACTION D’URGENCE A LA POLLUTION PÉTROLIÈRE OU CHIMIQUE DES COTES CAUSÉE PAR UN ACCIDENT DE NAVIGATION ?

Les polluants constituent une grave menace pour le patrimoine côtier , les sites à préserver ,les plages et autres endroits touristiques, la faune et la flore marines .Les conséquences indirectes d’une pollution peuvent provoquer des dégâts à l’économie de la côte polluée.

Les mesures prises par les gouvernements et les organismes d’intervention sont axés sur :
 La protection du patrimoine côtier (estuaires, ports, aquaculture)
par des barrages flottants
 Collecte des hydrocarbures en mer en utilisant des appareils spéciaux
 Le nettoyage des plages
 Le transport des déchets
 Le traitement des déchets


 Etudier de près la réaction de la faune et de la flore sauvage
 Prévenir la population pour qu’elle ne rentre pas en contact direct avec le pétrole. Dans des cas extrêmes, si il y a un risque de toxicité ou d’explosion, il faut envisager l’évacuation générale des communautés locales.





Les délégations grecque et turque à Nice pendant les VIèmes Assises Jeunes et Méditerranée en avril 2005.



POUR CONCLURE
Nous allons fermer cette petite présentation en citant un nouveau paradoxe de la Méditerranée :une pollution constante et massive qui ne remet pas pour autant en cause la relative qualité de l’eau .
Mais comment ?Tout simplement,la nature –en l’occurrence la mer- possède un prodigieux pouvoir d’épuration ,une véritable automédication ;elle attaque les bactéries immobilisées sur le fond par l’absence de courants ascendants en produisant une vaste gamme d’antibiotiques secrétés par le plancton marin .Bref,la mer se comporte comme un organisme infecté qui se mettrait lui-même sous antibiotiques.
-Oui ,quelques pollutions reculent.
-Non ,il n’y a pas lieu d’etre optimiste .
-Oui,la Méditerranée est malade.
-Non,elle n’est pas si malade.La pollution côtière n’atteint pas le large ,elle est plus faible qu’on le croyait.
-Oui ,il faut continuer lancer le cri d’alarme.
-Oui,nous devons continuer notre lutte.

Il faut tous ensemble proposer un manifeste pour la Méditerranée avant qu’il soit trop tard.Il est grand temps .Telle est notre impression qui se dégage de ce trajet pendant laquelle nous avons vu,connu,compris et aimé cette mer qui nous sépare et nous unit en même temps .
Notre maison commune LA MÉDITERRANÉE

Δεν υπάρχουν σχόλια: